Diet' & Nutrition

Comment faire une mère de kombucha ? + Recette Kombucha bio maison

Connue pour ses richesses nutritives et ses effets sur notre organisme, le kombucha est une boisson fraîche, pétillante et acidulée créée par une mère de kombucha. Elle se prépare à partir de thé qu’on fait fermenter à température ambiante.

C’est grâce à la présence d’une “mère” surnommée “champignon à thé” que la fermentation de cette boisson est possible. Cette couche de gelée est en réalité une colonie de bactéries issue d’une culture naissant en fermentant le thé. Les probiotiques contenus dans le kéfir de fruits ou le kéfir de lait sont de bonnes bactéries pour les intestins.

C’est ainsi que le kombucha tire sa réputation de : 

  • Probiotique naturel ;
  • Régénérateur de la flore intestinale ;
  • Et de complément alimentaire ancestral.

Cette mère de kombucha (identique à celle générant le vinaigre de vin) est élaborée grâce à la fermentation du thé.

Pour certains, celle qui se nomme aussi Mamma Kombucha, SCOBY *, mère de kombucha, ou encore champignon… est la clé d’une délicieuse boisson kombucha !  


* SCOBY = Symbiotic Colony Of Bacteria and Yeasts > traduction > Colonie symbiotique de bactéries et de levures. Plus grossièrement, c’est une sorte de champignon peu ragoûtant, bien que ça n’en soit pas réellement un.

Comment faire une boisson kombucha ?

La recette d’une boisson kombucha est très simple et vous n’avez besoin que de quelques ingrédients pour la préparer; d’ailleurs vous possédez certainement la plupart d’entre eux dans votre cuisine. 

Pour la rapidité, il faudra repasser, le kombucha demande un peu de patience pour obtenir tous ces bienfaits. En effet, la préparation d’une boisson kombucha prend un certain temps; entre la formation de la mère et la fermentation de l’eau. 

Découvrez comment faire une mère de kombucha et comment en faire une authentique boisson aux mille vertus. 

boisson mère de kombucha maison

Kombucha recette d’une boisson revitalisante

Le kombucha, également connu sous le nom de champignon à thé ou champignon Japonais, est une colonie de bactéries symbiotiques et une culture de levure spéciale sous la forme d’une masse de gelée en forme de gâteau.

Pour obtenir une excellente limonade pétillante naturellement; il suffit de l’ajouter à du thé sucré pour démarrer le processus de fermentation, ce qui donne une boisson rafraîchissante au kombucha.

Ingrédients

  • 2 litres d’eau (de préférence de l’eau minérale plate, ou vous pouvez utiliser de l’eau du robinet très bien filtrée) ;
  • 160 grammes de sucre blanc ou brun bio ;
  • 2 cuillères à café de thé noir ou de thé vert en feuilles bio ;
  • 1 mère de kombucha de qualité ;
  • 1 bocal en verre ;
  • 200 ml de décoction de la fermentation précédente. 

Comment faire une mère de kombucha ?

Pour faire une boisson kombucha, il faut une mère de kombucha. Cette mère a la forme d’une pellicule gélatineuse beige, qui flotte à la surface du thé fermenté.

Si vous n’avez pas de mère de kombucha, vous pouvez utiliser 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin pour aller plus vite. Le vinaigre de vin ou de cidre est également issu d’une culture de micro-organismes fermentés (mère).

Préparez également un grand récipient (d’environ 3 litres) de préférence en verre ou en porcelaine. (mais pas en acier, car cela rend la boisson kombucha très acide.) De plus, vous aurez besoin d’une passoire et d’une théière.

mère de kombucha mamma kombucha SCOBY

Préparation de la boisson kombucha

Étape 1

Mettez le thé dans une théière ou un bol en verre / porcelaine, versez de l’eau bouillante (environ 1,2 litre) dessus et laissez infuser pendant environ 10 minutes. Ajoutez ensuite le sucre et mélangez bien.

Étape 2

Versez le thé à travers une passoire dans le récipient de fermentation et ajoutez le reste de l’eau. Lorsque tout est à température ambiante, ajoutez le levain ou le vinaigre de vin, et enfin le kombucha.

NB : Disposez le côté le plus doux et le plus clair vers le haut et le côté le plus sombre vers le bas (rappelez-vous que vous devez bien vous laver les mains chaque fois que vous entrez en contact avec le kombucha).

NB 2 : Le champignon tibétain doit rester à flot, bien qu’il puisse submerger au début. N’oubliez pas que le kombucha ne doit pas non plus toucher le bord du récipient (il devrait y avoir un espace d’environ 40 mm).

Étape 3

Couvrir le plat avec de la gaze ou un chiffon perméable à l’air et le fixer avec un élastique sur les bords. 

NB : L’air est essentiel dans le processus de fermentation, sans lui, il ne fonctionnera pas correctement et de la moisissure peut apparaître sur le dessus de l’infusion.

Étape 4

Placez le récipient dans un endroit sec, ombragé (la lumière est plutôt indésirable pendant la fermentation et peut lui nuire) et un endroit chaud (la température favorable à la fermentation est de 23 à 28 degrés Celsius). Et de préférence à l’écart de plantes.

Après 4 à 5 jours de fermentation, goûtez la boisson pour voir si elle a une bonne saveur, et donc que la fermentation se déroule bien. Le goût du kombucha ne doit être ni trop sucré ni trop amer. Idéalement, sa saveur devrait être similaire à celle du cidre. Si ce n’est pas encore le cas, laissez la boisson fermenter un peu plus longtemps.

Attention toutefois, la fermentation ne doit pas être poursuivie trop longtemps car cela se traduira par du vinaigre de kombucha qui peut être utilisé comme le vinaigre de vin, par exemple. Cette masse nébuleuse peut également agir comme un levain lors de la prochaine préparation de kombucha.

Étape 5

Après 5 à 10 jours de fermentation (plus rapide en été ou à des températures plus élevées), la boisson kombucha est prête.

Étape 6

Séparez la nouvelle couche de champignon de l’ancienne couche et mettez les deux dans des plats couverts séparés. Versez ensuite une petite quantité de la boisson kombucha obtenue sur chaque champignon, puis réfrigérez.

NB : Le champignon tibétain (mère kombucha) hiberne et ne se reproduit ni ne fermente. Il peut rester inactif jusqu’à 36 mois.

Étape 7

Versez la boisson kombucha à travers une passoire dans des bouteilles ou des bocaux, puis fermez (mais pas complètement, car le gaz accumulé peut les faire éclater). Réfrigérez immédiatement pour arrêter le processus de fermentation et empêcher le kombucha de se dégrader. La boisson refroidie est prête à boire.

Savez-vous que le kombucha est un aliment fermenté tout comme la choucroute, le yaourt, ou le kéfir ? Et oui, toutes les cultures ont leur petit truc ! Il existe donc de nombreuses alternatives pour prendre soin de votre flore intestinale.


A propos d’une mère de kombucha maison : Le saviez-vous ?

Une mère de kombucha est réutilisable à l’infini. Elle se multiplie chaque fois que vous en ferez une recette à base de kombucha. Le micro-organismes constituant le mère se reproduisent chaque fois que vous recréez un processus de fermentation. Laisser fermenter les souches de kombucha permettent de développer des acides lactiques encore plus efficaces. Sans les laisser à secs, elles se consomment ensuite aisément avec de l’eau source aromatisée (avec des figues, du citron, de la menthe, du gingembre, du concombre, etc.)

Une fois que vous en prenez un morceau, le kombucha se reforme et dure environ 5-6 fermentations (donnant à chaque fois un nouveau champignon).

Bon à savoir : Grâce à sa faculté reproductrice de millions de micro organismes, une fois que votre mère de kombucha est “vivante”, vous n’en manquez plus jamais. 

À chaque brassage, une nouvelle couche (culture bactérienne et fongique indépendante) se développe à la surface de l’ancien kombucha, qui peut être facilement séparée. Veillez à faire fermenter votre kombucha dans un bocal ou une boîte toujours hermétique. Ensuite vous pouvez :

  • L’utiliser pour démarrer une prochaine fermentation ;
  • Mettre dans un petit plat, verser une petite quantité de décoction de kombucha dessus et réfrigérer pour une longue conservation ;
  • Comme pour le principe de la fermentation des grains de kéfir. N’hésitez pas à en faire profiter votre entourage en partageant du kombucha à votre famille et à vos amis.
consommation kombucha boisson effets secondaires danger

Note : Différence entre kombucha et kéfir de fruit 

Le kombucha et le kéfir de fruit sont deux boissons fermentées qui se ressemblent fortement. Toutefois, le fait qu’elles soient fruitées et pétillantes ne signifie pas qu’elles ont le même processus de fabrication.

Le kombucha résulte d’une fermentation de thé alors que le kéfir de fruit surnommé également tibicos est issu des grains de kéfir en forme de petites amas gélatineux.

Ces deux boissons sont donc bien distinctes et possèdent des temps de fermentation et des goûts différents. Pour en savoir plus sur les bienfaits du kéfir, consultez notre nouvel article dédié : Le kéfir c’est quoi ? Que faire avec des grains de kéfir ?


Quels sont les dangers du kombucha pour la santé ?

C’est un fait, les bactéries lactiques agissent sur le transit, le microbiote et le système immunitaire du corps humain. Toutefois, bien qu’elle soit considérée comme une véritable boisson détoxifiante, appelée Élixir de vie, les bienfaits du kombucha restent flous.

Ses propriétés cicatrisantes sont utilisées par la médecine traditionnelle Chinoise depuis plus de deux mille ans, mais à ce jour, aucune étude scientifique n’a été réalisée pour confirmer l’effet exceptionnel de la boisson. D’autant plus que de nombreuses remises en cause ont été signalées face aux effets secondaires et aux dangers que peuvent induire la thé fermenté.

Pour en savoir plus sur les propriétés et les dangers du kombucha, consultez notre nouvel article : Kombucha : Bienfaits et danger d’une boisson fermentée de plus en plus populaire.