Diet' & Nutrition

Kombucha : Bienfaits et danger d’une boisson fermentée de plus en plus populaire

Faites une pause dans vos compléments alimentaires et vos gélules pour faire place aux probiotiques naturels du kombucha ! Souvent confondu avec le kéfir de fruit, le Kombucha est une boisson fermentée de thé. Familièrement appelé champignon de thé, ou – à tort – champignon tibétain, ce liquide opaque est issu d’une colonie de bactéries et une culture de levure spéciale qui appartient au groupe SCOBY (Cultures Symbiotiques de Bactéries et de Levures). Cela signifie que cette agglomération de bactéries forme un groupe de cultures symbiotiques de levures et de bactéries. 

Le kombucha est donc familièrement appelé champignon à thé ou champignon japonais, mais ce n’est pas vraiment un champignon.

Ses propriétés cicatrisantes sont utilisées par la médecine naturelle Chinoise depuis plus de deux mille ans, mais à ce jour, aucune étude scientifique n’a été réalisée pour confirmer l’effet exceptionnel de la boisson. Cependant, de nombreux effets secondaires ont été signalés. 

Alors, quelles sont les véritables propriétés du kombucha et ses dangers pour notre santé ? Zoom sur une boisson qui fait parler.

À quoi ressemble le kombucha ? 

Le kombucha se présente sous la forme d’une masse de gelée appellée “mère”. Elle a une forme de gâteau couleur miel ou brun foncé. Lorsqu’elle est ajouté au thé sucré, elle lance le processus de fermentation, ce qui donne une boisson acidifiée.

Lisez notre article : Comment faire une mère de kombucha ? Pour en comprendre tous les rudiments et obtenir une délicieuse boisson Kombucha maison.

Ses qualités nutritionnelles et digestives étaient déjà appréciées dans l’Antiquité. Pas étonnant – il contient de nombreux acides organiques au effets exceptionnels sur notre santé. Le kombucha dispose :

  • D’acide acétique, lactique et gluconique ;
  • De vitamines B et d’acide ascorbique (vitamine C) ;
  • Des minéraux tels que le zinc (la plus grande quantité), le magnésium, le calcium, le fer et le cuivre.

Il est aussi possible de trouver des kombucha dont la composition contient de l’alcool naturel, de la caféine, et du sucre issu de la fermentation d’une ancienne boisson kombucha.

mere de kombucha danger santé intestinale

Bienfaits du Kombucha pour la santé

La boisson Kombucha est présentée comme l’élixir de vie, un remède universel, une panacée pour presque toutes les maladies. Il faut dire qu’autrefois, cette boisson était appréciée pour ses effets sur le corps et l’âme. Certains en buvaient avec l’espoir d’obtenir l’immortalité.

Le kombucha serait entre autres, recommandé pour :

  • Maigrir ;
  • L’insomnie ;
  • La perte de mémoire ;
  • Le manque d’appétit ;
  • L’ hypertension ;
  • Limite les douleurs abdominales ;
  • Renouveler la flore intestinale ;
  • Abaisser le taux de cholestérol ;
  • Les syndromes prémenstruels ;
  • Le syndrome de fatigue chronique ;
  • Le renforcement de l’immunité ;
  • Assister les symptômes de la maladie de crohn ;
  • Réguler le travail du système digestif ;
  • Améliorer la fonction du foie, des reins et de la vessie ;
  • Nettoyer le corps des toxines ;
  • Relancer le microbiote ;
  • Améliorer le syndrome de l’ intestin irritable ;
  • L’arthrite ;
  • Les rhumatismes ; 
  • Équilibre le métabolisme ;
  • Les germes renouvellent la flore intestinale ;
  • Régule la purification du sang et l’acidité du corps ;
  • Augmente les niveaux d’énergie ;
  • Soutient la désintoxication et les processus digestifs du corps ;
  • En finir avec les troubles digestifs (ballonnements, mauvaise absorption gastrique) et la constipation (selles dures, flatulences…).

Par conséquent, cette boisson fermentée est souvent considérée comme un complément alimentaire naturel.

Boisson kombucha : Propriétés 

Des scientifiques indiens ont entrepris des recherches sur les propriétés de la boisson kombucha. En 2003, des chercheurs du Defence Institute of Physiology and Allied Sciences à Delhi ont administré du thé fermenté à des rats qui avaient précédemment reçu des doses d’acétate de plomb. 

Ils ont pu constater que le kombucha renforçait le système immunitaire du rongeur, qui avait été affaibli par le stress oxydatif (résultant d’un empoisonnement à l’acétate de plomb), et réduisait le nombre de dommages à l’ADN. Les résultats suggèrent donc que la boisson kombucha et ses bonnes bactéries peuvent avoir de fortes propriétés antioxydantes et immunomodulatrices. Sans gluten, sans produits laitiers, cet aliment naturel serait propice à l’intestin grêle et au diverses intolérances digestives.

Les prébiotiques contenue dans le kombucha constituent la nourriture des bactéries intestinales. Bien qu’elles n’en aient pas besoin pour vivre, ces derniers favorisent la croissance des bactéries. Ceci leur permettent d’exercer plus efficacement leurs fonctions bénéfiques sur les troubles intestinaux et le microbiote intestinal dans sa globalité.

kombucha fermentation de thé sucre et fruits santé danger

À leur tour, d’autres scientifiques indiens, dont les résultats ont été publiés en 2010 dans la revue Food & Function, affirment que la boisson kombucha peut aider à guérir les ulcères d’estomac

Les chercheurs ont donné à des souris souffrant d’ulcère gastroduodénal un liquide kombucha qui a été fermentée pendant 4 jours. En fin de compte, il s’est avéré que la boisson préparée était aussi efficace que l’oméprazole, un médicament chimique utilisé en cas ulcère gastroduodénal.

Cependant, ce ne sont que des études de laboratoire impliquant des animaux qui suggèrent que la boisson kombucha peut avoir des propriétés médicinales.

Il n’y a aucune preuve scientifique concluante que le kombucha a des propriétés curatives. De ce fait, il ne peut être véritablement considéré comme un complément alimentaire. Surtout que de nombreuses défaillances ont été observées. Au moindre doute, faites preuve de prudence et consultez la liste (ci-dessous) des effets secondaires qui ont été rapportés après sa consommation.

Est-ce qu’un excès de kombucha peut être nocif ?

Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis, en mai 1995, deux femmes qui ont bu du kombucha en quantités supérieures à 4 onces (environ 118 ml) par jour pendant deux mois ont été hospitalisées pour une acidose lactique sévère. L’une d’entre elles est décédée d’un arrêt cardiaque deux jours après avoir été admise à l’hôpital. 

Bien qu’un lien direct entre le thé fermenté (kombucha) et l’acidose n’ait pas été prouvé, les experts de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis ont averti les consommateurs d’être prudents lors de la préparation et de la consommation de kombucha.

Un autre cas d’acidose lactique potentiellement mortelle suite à la consommation de kombucha a été signalé en 2009. Selon le site Web de l’American Cancer Society, un homme de 22 ans a été admis à l’hôpital Cedars-Sinai de Los Angeles en raison de difficultés respiratoires, de fièvre, de contusions et de taux élevés d’acide lactique dans son sang. Ces symptômes sont apparus dans les 12 heures suivant la consommation de la boisson. Le patient s’est rétabli et les médecins en ont conclu qu’il s’agissait du thé fermenté qui avait contribué à l’acidose lactique.

En outre, il existe des rapports médicaux faisant état d’autres effets secondaires, tels que nausées, vomissements et maux de tête, survenus chez des personnes qui boivent plus de 4 onces (environ 118 ml) de kombucha par jour. Certaines personnes ont également développé des réactions allergiques et des lésions hépatiques, entraînant une jaunisse.

En conséquence, les spécialistes de l’American Cancer Society déconseillent la consommation excessive de kombucha. Il est également recommandé de ne pas boire de kombucha sous forme de cure durant de longues périodes.

Boisson Kombucha – Danger & contre-indications

Il y a un réel danger du kombucha pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli. C’est ce qui ressort clairement des études scientifiques.

consommation kombucha boisson effets secondaires danger

En revanche, il est avéré que le kombucha renforce le système défensif chez les personnes en bonne santé. «Les patients immunodéprimés ne doivent pas consommer de boisson kombucha produite dans un environnement non contrôlé», affirment les spécialistes du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (USA).

Lorsqu’elle est produite dans des conditions inappropriées (notamment à domicile, où il est difficile de maintenir la stérilité), la boisson peut être contaminée par des champignons pathogènes, par exemple du genre Aspergillus, qui produisent des toxines qui peuvent être particulièrement dangereuses pour les personnes atteintes de un système affaibli, un système immunitaire.

Par conséquent, boire du kombucha n’est pas recommandé pour les personnes vivant avec le VIH, le sida, le cancer, subissant une chimiothérapie, des maladies auto-immunes, ainsi que pour les personnes âgées et celles dont l’immunité globale serait atteinte ou affaiblie.

En outre, il existe des rapports dans la littérature médicale faisant état d’autres effets secondaires, tels que nausées, vomissements et maux de tête, survenus chez des personnes qui boivent plus de 4 onces (environ 118 ml) de kombucha par jour. Certaines personnes ont également développé des réactions allergiques et des lésions hépatiques, entraînant une jaunisse.

Danger du kombucha : Qui ne devrait pas en boire ?

Suite à de nombreuses études, les spécialistes de l’American Cancer Society déconseillent la consommation excessive de kombucha

En outre, si vous ne représentez pas de risques majeurs, il est vivement déconseillé de consommer du kombucha pendant une longue période.

Les enfants

La boisson Kombucha ne doit pas être proposée ni administrée à des enfants. Non seulement en raison de leur système immunitaire sous-développé mais aussi par la présence de l’alcool fermenté. En effet, le kombucha brassé contient du sucre naturel mais aussi un alcool léger, dont la teneur maximale peut atteindre 2%.

Les personnes atteintes de Candida Albicans

Le candida est un champignon microscopique naturellement présent dans le corps humain qui peut causer des infections chroniques sévères. Certaines études disent que le kombucha peut aider à traiter l’infection intestinale des champignons (candida), même si elle contient de la levure elle-même. Toutefois, la levure du kombucha (schizosaccharomyces) ne possèderait pas les spores qui causent la maladie, au contraire, elle va continuer de détruire d’autres champignons. 

Les diabétiques

Les affirmations indiquant que le kombucha peut être consommé par les diabétiques est faux. Il est vrai que le processus de fermentation transforme le sucre en d’autres substances telles que les acides organiques, les enzymes, les vitamines et les minéraux, mais il est transformé qu’à  95% seulement.

diabétique danger kombucha consommation

Par conséquent, bien qu’en petites quantités, la boisson de kombucha contient du sucre. De plus, les diabétiques ne doivent pas en boire en raison de la teneur en alcool, qui peut, entre autres, interférer avec l’action de l’insuline injectée et des médicaments antidiabétiques.

Les personnes ayant tendance aux affections intestinales

La boisson Kombucha possède de nombreux micro-organismes agissant en moins de 12 heures directement  sur notre transit intestinal. Il crée des cellules décongestionnantes qui ne sont pas recommandées en cas de diarrhée. En raison de sa teneur en caféine, qui peut aggraver son évolution. 

Pour la même raison, le thé fermenté ne doit pas non plus être consommé par les personnes atteintes du syndrome du côlon irritable.

Les femmes enceintes ou allaitantes

Les femmes enceintes, les mamans allaitantes devraient consulter un médecin avant de consommer. Le kombucha contient à la fois de la caféine, du sucre, et un faible pourcentage d’alcool. Ces petites concentrations peuvent induire des effets secondaires surtout si la mère de kombucha est faite maison.

En effet, bien que ce soit rare, un Kombucha mal fait peut contenir des bactéries nocives et être dangereux.

Les personnes atteintes de lithiase urinaire oxalate (calculs rénaux)

La boisson Kombucha peut contenir de l’acide oxalique en forte concentration. Sachant que 90% des oxalates sont produits naturellement dans notre corps. Notre système immunitaire n’a donc pas besoin de ce coup de “boost” pour éliminer et se détoxifier.

Il est donc recommandé de limiter la consommation d’aliments qui en sont riches en acide oxalique tels que :

  • Le thé noir ;
  • Les épinards ;
  • Le son de blé ;
  • La rhubarbe ;
  • Le céleri ; 
  • La betterave ;
  • La fraise ;
  • Le soja et ses produits dérivés ;
  • Les noix ;
  • Le beurre de cacahuète ;
  • Le cacao et le chocolat.

Ces aliments tout comme cette boisson fermentée ancestrale peuvent aggraver les calculs rénaux dans les voies urinaires.

Quelle est la différence entre kombucha et kéfir de fruit ?

Le kombucha et le kéfir de fruit sont deux boissons fermentées qui se ressemblent. Toutefois, le fait qu’elles soient fruitées et pétillantes, n’en font pas des préparations similaires.

Le kombucha résulte d’une fermentation de thé sucré alors que le kéfir de fruit surnommé également tibicos est issu des grains de kéfir en forme de petites amas gélatineux.


Ces deux boissons sont donc bien distinctes et possèdent des temps de fermentation et des goûts différents. Pour en savoir plus sur les bienfaits du kéfir et découvrir une recette inédite, consultez notre nouvel article dédié : Le kéfir c’est quoi ? Que faire avec des grains de kéfir ?

kéfir de fruits fermentés bienfaits