Sport & Yoga

Yoga – Tout savoir sur la philosophie, ses bienfaits et exercices

Le yoga est un ensemble d’exercices physiques, mentaux et respiratoires originaire de l’Inde. De nombreux types de yoga existent mais le plus pratiqué aujourd’hui est le hatha yoga, qui se concentre sur :

  • Les asanas (postures) ; 
  • Le pranayama (souffle) ;
  • Et la méditation. 

Le yoga est considéré non seulement comme un ensemble d’exercices, mais aussi comme une philosophie de vie. Ce sport doux agit sur tous les organes du corps humain !

C’est scientifiquement prouvé, la pratique régulière d’environ 45 minutes (au moins trois fois par semaine pendant au moins un mois) apporte des effets santé exceptionnels.

Découvrez ce qu’est le yoga; explorez sa philosophie et sa pratique; et apprenez-en davantage sur les asanas et les méthodes de yoga les plus populaires.

Yoga – Qu’est-ce que le yoga ?

Le yoga vient d’Inde, plus précisément de la région de la vallée de l’Indus. Son histoire remonte à plus de 4000 ans et depuis, de nombreuses variétés de cette science se sont développées et sont aujourd’hui connues sous le nom de systèmes d’exercices physiques et de pratiques respiratoires (yoga hatha).

Le yoga appartient à l’un des six systèmes orthodoxes de la philosophie indienne qui traitent de la relation entre le corps et l’esprit. Comme on le suppose parfois à tort, ce n’est pas une religion. Le but du yoga est de gagner un équilibre intérieur et d’unir le corps et l’âme. En ce sens, il concerne l’amélioration de soi, la méditation et l’ascèse.

De nos jours, la définition la plus populaire du yoga est liée à la philosophie de Yogi Svatmarama. Ce sage Indien compilateur du texte sanskrit Hatha Yoga Pradipika, dans lequel il introduit le système du hatha yoga introduit les asanas et le pranayama (techniques de respiration) les plus importants. 

Indépendamment de la voie et de la méthode de yoga choisies, l’objectif est : 

  • D’atteindre la liberté absolue, ou kaiwaliya ;
  • L’état d’existence inconditionnelle ;
  • La paix du corps et de l’esprit.
yoga pratique exercice respiration méditation

Yoga – Les méthodes de yoga les plus importantes

En raison de sa tradition séculaire, le yoga est une discipline répandue. En conséquence, de nombreux types de yoga se sont développés. 

Voici un bref aperçu des méthodes les plus courantes pratiquées aujourd’hui.

1. Hatha yoga 

C’est le type de yoga le plus populaire aujourd’hui. Le Hatha yoga est basé sur la pratique des asanas (positions corporelles spécifiques) et le contrôle de la respiration, ce qu’on appelle le pranayama

Certaines écoles enseignent également la pratique des six processus de purification connus sous le nom de kriya, mais cela est assez rare. En effet, les krije sont basés sur des rituels de pénitence et des pratiques de nettoyage, qui sont encore des processus assez controversés.

Le yoga hatha lui, se concentre également sur les pratiques morales, qui sont des choses à faire et à ne pas faire pour être une belle personne. Cette forme de yoga suppose également l’existence de corps subtils appelés chakras, ce sont les centres en forme de lotus présents dans notre corps et plus précisément dans la colonne vertébrale. 

Chacun d’eux est responsable d’une zone du corps qui lui est assignée et de l’énergie qui y circule.

Lire aussi : Chakras – qu’est-ce que c’est ? Exemples d’asanas qui débloqueront vos chakras

Aujourd’hui, le hatha yoga est principalement associé aux asanas et aux pratiques respiratoires qui visent à améliorer l’état du corps et à calmer l’esprit.

Grâce à cela, il est de plus en plus pratiqué, et il est favorisé par de nombreux cours dispensés dans des écoles de yoga, durant des retraites yogiques et des cours dans des clubs de fitness. De nos jours, le hatha yoga peut être pratiqué même à travers des cours en ligne ou des vidéos pédagogiques publiées sur Internet.

2. Bhakti yoga 

Ce type de yoga est une pratique spirituelle dérivée de l’hindouisme. Son objectif principal est de développer l’amour (bhakti) entre le pratiquant et Dieu. 

Dans la Bhakti yoga, le contact n’est que spirituel. Selon la religion pratiquée, elle aura un caractère différent. Mais son approche majeure et d’ancrer l’adoration voire la dévotion des pratiquants envers leurs croyances profondes.

3. Karma yoga 

Le karma est sans aucun doute l’un des chemins de yoga les plus importants. 

Ses principes de base ont été étudiés dans la Bhagavad Gita par Krishna.

Il s’agit d’une libération complète du corps dans le cadre l’une des quatre voies majeures et traditionnelles de la discipline. En karma yoga, le pratiquant obtient un apaisement grâce à une action désintéressée et à l’aide aux nécessiteux. 

exercice posture yoga club maitre yogi

4. Mantra yoga 

Mes mots «mantra» signifient des chants sacrés et on peut dire qu’ils sont la principale pratique de ce type de yoga. 

Le mantra yoga est tout au sujet de la prière et de la méditation profonde. Sa force est la puissance de la parole, grâce à laquelle nous jetons un sort sur la vie et aidons nos désirs à se réaliser. En soi, il permet d’atteindre une paix intérieure et une harmonie profonde.

5. Jnana yoga 

Ce type de yoga consiste à atteindre le jnana; ou plus familièrement la connaissance transcendantale

Le Jnana yoga énonce que l’absolu est le soi véritable et permet la cognition mentale et intuitive qui est obtenue grâce à des pratiques de méditation spécialisées et profondes.

6. Raja Yoga 

Le raja yoga est également appelé Ashtanga Yoga. Il consiste, entre autres, en des règles morales strictes, par exemple une vie auto-retenue et un manque d’attachement émotionnel. 

Cette branche de la discipline vise à l’acquisition de vertus au fil de notre propre rythme de vie et à l’importance que nous mettons dans la méditation.

7. Tantra yoga

Le Tantra traditionnel nous enseigne une approche holistique de la vie et du monde qui nous entoure. Une exposition excessive à la sexualité est un abus et provient du soi-disant tantra moderne, qui trouve son origine dans la culture occidentale du XXe siècle.

Le yoga est basé sur le système énergétique humain. Dans le tantra yoga, les asanas du système prana sont pratiqués, sur l’équilibre du corps et de l’esprit. Cette pratique stimule le système prana qui, à travers le système endocrinien, un effet bénéfique sur la psyché et l’état du corps. Le Tantra enseigne une approche holistique de la vie et du monde, nous permet d’atteindre l’harmonie du corps et de l’esprit et réveille la sexualité endormie.

La  philosophie du Yoga

1. Les postures – Asanas

Les asanas regroupent l’ensemble des positions posturales du yoga. Elles doivent être faites consciemment et lentement. 

Correctement pratiquées, elles ont un effet bénéfique sur la moelle épinière; qui comprend le système nerveux central et le système de communication de tout le corps. En somme, elle reflète la santé de notre corps. 

Selon la philosophie yogique, stimuler le travail de la colonne vertébrale et la rendre plus flexible donne vie à tout le corps. La circulation fonctionne mieux et les nerfs reçoivent la bonne quantité de nutriments et d’oxygène.

Les asanas activent également des points de pression qui augmentent le flux d’énergie vital dans le corps. Le massage des organes internes dans les asanas est bénéfique pour notre système vasculaire, et certaines positions peuvent guérir de nombreux maux et maladies. 

Les asanas doivent toujours être associés à une relaxation profonde et à une respiration consciente.

21 poses yoga exercices facile débutant yoga

Pour approfondir cette notion, consultez notre article : Asana Yoga – Toutes les postures à connaître pour la pratique du yoga 

2. Le souffle – Pranayama

Pranayama autrement dit respiration consciente est une autre base ancestrale du fondement yogique.

Le souffle se connecte au plexus solaire dans lequel l’énergie vitale, ou Prana, est stockée. La respiration consciente augmente la quantité de cette énergie et revitalise notre santé. 

En outre, le souffle yogique peut guérir non seulement les endroits tendus et raides du corps, mais aussi les problèmes mentaux; l’anxiété et la dépression. 

Des pratiques de respiration régulières nous apportent la détente, le calme et le contrôle de notre esprit. En conséquence, notre aura augmente et nous rayonnons littéralement.

Chaque prânâyâma est abordé avec les techniques suivantes :

  • Mudrâ (geste) ;
  • Bandha (contraction) ;
  • Yantra (figure géométrique) ;
  • Mantra (paroles sacrées) ;
  • Drishti (fixation oculaire ou vision intérieure) ;
  • Perceptions sonores – Couleurs – Vides – Aspirations et poussées ;
  • Chakra, âdhâra, nâdî, prânavayu concernés; c’est-à-dire les actions à l’intérieur de ceux-ci.

Lisez aussi : Souffle yogique – Pranayama : 9 Exercices de respiration à connaître

3. La relaxation – Savasana

Le principe de la relaxation dans le yoga est appelé savasana. Il s’assure que le corps et l’esprit sont en bonne santé et en harmonie. 

Une bonne pratique vous permet de libérer d’énormes quantités de vitalité et d’énergie vitale. Savasana abaisse la tension artérielle et refroidit le corps. C’est une fois que notre corps est refroidi, des processus de régénération profonds commencent. Lorsque nous sommes épuisés et surchargés de travail, et que notre système nerveux ne fonctionne pas comme il se doit; notre corps est surchauffé et nous ressentons le soi-disant Burnout. 

En effet, au cours d’une journée, nous perdons beaucoup d’énergie vitale à cause d’affrontements inutiles, de querelles, de stress et d’inquiétude. Savasana vous permet de reprendre des forces et de régénérer le corps et l’esprit même en quelques minutes. Les yogis disent que quelques minutes de savasana profonde réduisent la fatigue mieux que quelques heures de sommeil intermittent et agité.

Pour en savoir plus sur le yoga de détente, intéressez-vous au Yoga Nidra : Quand et comment pratiquer ce prélude au sommeil ?

4. Le régime

Dans la philosophie yogique, l’alimentation est un point crucial. À l’origine, les maîtres yogis consommaient uniquement un régime à base de plantes; qui est régit sur des produits naturels non transformés offert par mère nature. 

Ainsi, pour obtenir tous les bienfaits de la pratique du yoga, l’enseignement recommande au minimum d’opter pour des régimes végétariens ou végétaliens qui garantissent la consommation d’aliments dans le haut de la chaîne alimentaire. Cela s’explique par le fait que les plantes tirent leurs valeurs directement de la terre et du soleil.

La philosophie du yoga sur l’alimentation est contenue dans le dicton : 

« Nous mangeons pour vivre, nous ne vivons pas pour manger »

Ceci montre à quel point la modération et le bon sens sont importants dans l’alimentation. 

Les yogis ne mangent pas d’entités vivantes car l’un des principes du yoga dit de ne pas tuer ni pour votre propre bien ni pour le bien des autres. Le régime alimentaire doit être de nature à causer le moins de dommages possibles à la terre et aux créatures vivantes; car dans la philosophie yogiste ce n’est pas la nourriture qui est la plus importante, mais la vie des autres.

5. Méditation et pensée positive

Ces deux facteurs ont une forte influence sur l’état de notre esprit et de notre âme. On dit que le yoga est la clé pour parvenir à la paix et à l’harmonie complète

La méditation consiste à ralentir notre rythme pour éteindre l’esprit et accéder à l’illumination. Tandis que la pensée positive est obtenue en pratiquant la concentration. 

Dans la pratique régulière des asanas, vous apprenez à contrôler l’ensemble de votre corps tout en lui donnant un régner sur votre esprit. Ce n’est plus l’esprit que vous dicte vos pas mais l’ensemble de vos faits et gestes en adéquation avec vous-même (votre “moi” intérieur). 

Atteindre cet état est l’un des objectifs et principes les plus importants de cette discipline spirituelle.

yoga méditation hatha tantra relaxation

Bienfaits du yoga

Les effets et les bienfaits du yoga sont au moins aussi nombreux que les centaines d’asanas existants. 

Les vetus les plus importantes comprennent :

  • Élimination de la douleur dans les articulations et les os ;
  • Élimination des maux de tête ;
  • Aide au traitement de la dépression ;
  • Augmentation la performance des muscles et des tendons ;
  • Augmenter la gamme de mobilité articulaire ;
  • Rendre le corps plus flexible et atteindre une grande souplesse ;
  • Nettoyer le corps des toxines ;
  • Régénération du système circulatoire ;
  • Régénération du système nerveux ;
  • Oxygénation du corps ;
  • Accélération des processus métaboliques ;
  • Raffermissement de la peau ;
  • Réduire le stress ;
  • Bien-être amélioré ;
  • Amélioration du travail du cœur ;
  • Amélioration le travail du système respiratoire ;
  • Réduction des maux du système digestif ;
  • Réduction de l’inconfort et de la menstruation …

Yoga – Contre-indications

Bien que ce sport soit l’une des meilleures formes d’activité douce et la plus sûre; cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de contre-indications et de potentiels dangers à sa pratique. 

Certaines maladies graves de la colonne vertébrale; la grossesse et des menstruations douloureuses (endométriose) nécessitent une consultation avec un médecin.

Ensuite selon accord, un instructeur de yoga expérimenté vous expliquera quelles positions sont recommandées et doivent être évitées dans le cas d’une affection donnée.

Les contre-indications les plus fréquemment signalées pour la pratique du yoga sont :

  • Maladies neurologiques de type Parkinson, sclérose en plaques ou épilepsie ;
  • Problèmes d’équilibre ;
  • Ostéoporose avancée ;
  • Maladies respiratoires ou cardiovasculaires ;
  • Les 2 premiers jours de menstruation ;
  • La grossesse ;
  • Une intervention chirurgicale datant de moins de six mois ;
  • Graves maux de dos de cause connue mais aussi inconnue :

En effet, certaines asanas avancées peuvent toucher une partie de la vertèbre ou la totalité de celle-ci. De simples tassements vertébraux peuvent entraîner une douleur aiguë supplémentaire lors de pratique des asanas

Dans de très rares cas, la pratique de la discipline yogique peut représenter un danger si vous continuez une pratique régulière. Des fractures au niveau de la colonne thoracique, lombaire et cervicale peuvent survenir.