Beauté & Bien-être

Comment utiliser le palo santo ?

Le Palo Santo est l’un des encens purifiant les plus populaires et les plus utilisés dans le monde. Les guérisseurs autochtones utilisent cet arbre sacré depuis des siècles, puisqu’il est obtenu à partir du Bursera graveolens (branches tombées et arbres morts, le plus souvent sec) qui poussent en Amérique centrale et dans la partie Nord de l’Amérique du Sud. 

C’est un élément indissociable des cérémonies chamaniques où ce petit bois est brûlé pour nettoyer l’aura, éliminer l’énergie négative et créer des conditions propices à la pratique spirituelle. Aujourd’hui, en suivant leur exemple, nous pouvons utiliser le Palo Santo et transférer le pouvoir des rituels traditionnels dans l’intimité de nos maisons. Découvrez tout de suite dans cet article comment utiliser et faire brûler le Palo Santo et laissez-vous convaincre par ses effets aromathérapeutiques impressionnants.

Les différents rituels avec l’encens palo santo

Pour ressentir pleinement son parfum unique, le bois traditionnel de Palo Santo doit être brûlé intégralement, de préférence avec une bougie ou une allumette ou un briquet. Attendez un instant la combustion (environ 30 à 60 secondes) puis soufflez sur la flamme. Ainsi, la fumée est parfaitement libérée de l’encens et c’est à partir de ce signal que la cérémonie de purification peut commencer.

Nettoyage de l’aura

Lorsque le palo santo est en train de bien se consumer, dirigez-le doucement avec votre main vers la zone de la tête en restant quelques instants afin de nourrir l’âme et la dégager de toutes les ondes négatives.

Descendez ensuite petit à petit sur l’ensemble du corps jusqu’aux pieds. Prenez le temps de porter votre attention sur chaque zone, en allant bien jusqu’aux phalanges et au bout des orteils. Gardez une distance minimale de 20 centimètres afin de permettre au corps de recevoir de bonnes vibrations.

Disposez ensuite la pointe fumante dans l’angle de la pièce avec une orientation à 45 degrés. Vous pouvez ouvrir les fenêtres au début du rituel ou seulement après qu’il soit terminé pour libérer les mauvaises énergies et donner accès à l’air frais.

palo sento bienfaits purification corps

Préparer la pratique spirituelle 

Vous pouvez également utiliser l’arbre sacré comme un encens pour la méditation, le faire brûler pour apprêter un lieu de pratique spirituelle et comme huile astringente pour détendre vos muscles lors de la pratique du yoga ou de sports intenses pouvant conduire à des douleurs articulaires. 

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le Palo Santo permet de réduire les signes d’anxiété, de dépression et offre aux pratiquants une concentration beaucoup sereine lors de leur rééquilibre émotionnel en fin de journée.

Parfois un coussin de méditation, l’odeur de l’encens et un peu de paix suffisent pour profiter d’un moment de repos et de détente. Ce rituel peut être effectué aussi souvent que nécessaire. Il est recommandé de le réaliser surtout après le retour d’endroits bondés de monde, en cas d’atmosphère négative et tendue à la maison, dans des états nerveux ou avant la pratique de la méditation et du yoga.

Quelle que soit la façon dont vous utilisez le Palo Santo, cela vaut la peine de faire de cette activité un rituel. Laissez-le devenir pour vous un moment de nettoyage intentionnel, de silence conscient, de détente et de retour vers vous-même surtout lorsque vous souhaitez réaliser une pratique spirituelle.

Assainir des espaces

En allumant votre Palo Santo, vous pouvez éliminer rapidement les énergies négatives et accueillir la positivité et la chance dans votre intérieur. Pour retrouver une pureté dans vos espaces de vie, utiliser du palo santo est idéal. 

assainir maison palo sento

Que se soit sous sa forme naturelle, en rouleau, conique, en cube ou en bâtonnet, l’important est que sa fumée se dissipe doucement dans toutes les pièces de votre maison. Libre à vous de décider si vous ouvrez les fenêtres en même temps que sa diffusion ou si vous les ouvrez uniquement à la fin du rituel de purification.

Quelle que soit la façon dont vous brûlerez le Palo Santo, cela vaut la peine de faire de cette activité un rituel. Laissez-le devenir pour vous un moment de nettoyage intentionnel, de silence conscient, de détente et de retour vers vous-même.

Désodorisant d’armoire

Parfois, l’arbre sacré Améridien se présente également sous forme de pot-pourri auquel se mêle des herbes indiennes, des fleurs (lavande, sauge, cèdre…), de la résine et de l’écorce séchée. Cela intensifie les bienfaits de la plante et garantit un renouvellement complet des énergies de votre foyer, mais aussi de vos penderies pour tenir à distance les mites indésirables dans nos vêtements.

Glissez quelques morceaux de cet encens populaire dans un sachet et disposez-les dans les différents tiroirs et étagères de votre maison. La plante curative est un excellent désodorisant pour une garde-robe, voiture ou salle de bain.

Purifier des pierres et des bijoux

Le palo santo est l’un des encens les plus utilisés lors de la purification de pierres précieuses. Les Indiens et les chamans utilisaient le pouvoir purificateur du feu et de la fumée depuis l’Antiquité. Cette technique consiste à allumer une branche bien sèche de palo santo, attiser sa flamme, l’éteindre et laisser l’encens fumer. Lorsque le nuage s’épaissit, disposez la pierre dans la fumée pendant 10 minutes pour renouveler ses propriétés curatives. 

palo santo encens pierre

Lorsque ce rituel est effectué, vous pouvez laisser le parfum intriguant de cet arbre Amérindien envelopper votre environnement immédiat, vos bijoux de yoga et tous les accessoires de méditation que vous avez à disposition. Votre matériel sera ensuite porteur d’une douce odeur boisée à chacune de ses utilisations et vous aidera à vous recentrer instantanément pour calmer vos pensées et retrouver votre équilibre émotionnel.

Éloigner les insectes

Ce n’est pas la seule façon d’utiliser du Palo Santo. L’arbre sacré peut aussi servir dans des situation moins courante comme pour servir de barrière à insectes volants. Lors des chaudes soirées d’été, disposez une coupelle de palo santo fumant sur la table de jardin ou sur les rebords de vos fenêtres, de vos portes et devant la baie vitrée de votre balcon.

La fumée particulièrement piquante pour les insectes va repousser les moustiques, les mouches et les abeilles loin de votre habitation.

Une fois l’encens terminé, remettez le bois sur une soucoupe, un plateau d’encens ou un autre endroit sûr. Cela protégera les surfaces des dommages et de la saleté. Vous pouvez maintenant profiter du parfum apaisant aussi longtemps que vous le souhaitez. Veillez toutefois à ce que l’encens soit conservé sous surveillance, hors de portée des enfants et des animaux domestiques.

Comment éteindre Palo Santo ?

Avant le rituel de nettoyage avec de l’encens de Palo Santo, le bois allumé doit être éteint en soufflant doucement sur la pointe incandescente pour dégager la fumée. Sa combustion peut durer plusieurs heures, comme elle peut s’arrêter au bout de quelques minutes seulement. Il arrive parfois que la combustion d’un morceau de palo santo prenne moins de temps que le rituel lui-même. Tout dépend du taux d’humidité contenu dans le bois.

allumer palo santo

En revanche, si vous souhaitez délibérément éteindre un encens, dirigez le morceau de bois vers le haut et patientez quelques instants jusqu’à ce que la cendre cesse de crépiter. Vous pourrez ensuite rallumer le bâton éteint ou l’utiliser plus tard à votre convenance. 

En effet, vous n’avez pas besoin de brûler et d’utiliser complètement le palo santo en une seule fois. Si votre rituel prend fin avant sa combustion intégrale, il est préférable de rompre sa fumée et de le réutiliser ultérieurement.

Quelle est l’odeur de Palo Santo ?

Entre le mois de janvier et le mois de juin, l’Équateur se plonge dans le parfum séduisant du Palo Santo. Cet arbre sacré connu pour ses propriétés purifiantes et cicatrisantes est bercé par une croyance millénaire ; selon laquelle une fois qu’un morceau de bois de Palo Santo est allumé, il ne vous laisse jamais oublier son odeur. 

L’arôme est difficile à classer sans équivoque, d’autant plus que l’arbre sacré n’a pas toujours la même odeur. Issu d’arbres chevronnés, il est proche d’un arôme forestier et résineux. Pour le reste, difficile de poser des mots, sur les notes presque insaisissables les premières secondes. L’encens obtenu à partir d’arbres fraîchement morts peut présenter une fraîcheur d’agrumes, une douceur faisant penser à de la rose, des touches mentholées et un caractère boisé bien perceptible. C’est pour cela que le palo santo est associé à l’odeur d’un feu de camp d’été ou à l’intérieur de vieilles cathédrales saturées d’encens.