Psycho & Santé

Comment s’appelle le médecin spécialiste de l’oreille ?

Un oto-rhino-laryngologiste est un médecin spécialiste dans le domaine des maladies de l’oreille, du larynx, du nez et de la gorge. Sa spécialisation comprend également les os des tempes, les sinus paranasaux, la bouche, l’œsophage, les bronches et la trachée. 

Dans le langage courant, un oto-rhino-laryngologiste est un ORL. Quand vaut-il la peine de le consulter ? Comment se déroule un examen en cabinet ? Réponses.

Qu’est-ce qu’un oto-rhino-laryngologiste ?

L’oto-rhino-laryngologie est le nom complet d’une spécialisation que les médecins entreprennent au-delà du cursus de médecin généraliste. Les études durent 6 ans et est classée comme spécialisation de traitement du système corporel supérieur.

Un OtoRhinoLaryngologiste (ORL) est donc un médecin qui s’occupe du diagnostic, de la différenciation et du traitement des maladies de la tête et du cou. En particulier, il traite les troubles du nez et des sinus, de la gorge, du larynx et des oreilles, ainsi que des glandes salivaires et des ganglions lymphatiques du cou; à l’exclusion de l’organe de la vision (yeux), qui est entièrement pris en charge par un ophtalmologiste.

Il existe également les oto-rhino-laryngologistes pédiatriques qui traitent les mêmes maladies chez les enfants.

Un spécialiste ORL peut également effectuer des interventions chirurgicales en fonction des pathologies. 

L’ORL et l’oto-rhino-laryngologue sont-ils identiques ? 

Tout à fait. L’ORL et l’oto-rhino-laryngologie sont le même domaine de la médecine; puisque ORL est l’abréviation de OtoRhinoLaryngologiste. Ce nom plus court est une façon plus familière de nommer la profession. 

OTO signifie en Grec ancien – oreille et tout le domaine de l’audition.

RHINO définit en grec ancien – la zone nasale; le nez.

LARYNGO détermine en grec ancien – gorge et plus précisément tout ce qui est relatif au larynx.

Les ORL sont bien les spécialistes en oto-rhino-laryngologie .

medecin oreille ORL oto rhino laryngologue
medecin oreilles consultation nom métier docteur

Que traite ce type de médecin ?

Nous venons de le voir, les oto-rhino-laryngologistes traitent les maladies des sinus et du nez, de la gorge, du larynx et des oreilles; ainsi que des glandes salivaires et des ganglions lymphatiques du cou. 

Mais quelles sont les maladies les plus souvent traitées par ces médecins spécialistes ?

Voici la liste complète des soins opérés par la profession :

  • Amygdalites et amygdalites aiguës et chroniques, ainsi que leur hypertrophie ; 
  • Gingivite,
  • Traitement de la langue ;
  • Pharyngite (aiguë et rhinite chronique avec disparition de la muqueuse normale) ;
  • Maladies de l’épiglotte au sein du larynx (tumeurs, abcès , kystes) ;
  • Inflammation aiguë et chronique du larynx, nodules chantants, polypes, granulomes des cordes vocales ;
  • Otite moyenne aiguë et chronique et otite externe ;
  • Cérumen des conduits auditifs (bouchons, acouphènes) ;
  • Rhinite aiguë et chronique ;
  • Ostéomes sinusiens ;
  • Changements néoplasiques ;
  • Sinusite aiguë et chronique d’étiologie virale, bactérienne et fongique ;
  • Lésions cranio faciales avec fracture des os du nez et des sinus ;
  • Saignements de nez ;
  • Courbure de la cloison nasale.

En outre, il peut répondre aux problèmes d’inflammations et des tumeurs des glandes salivaires et des ganglions lymphatiques; mais aussi des cancers de la bouche et de la gorge.

Quand consulter un oto-rhino-laryngologiste ?

Puisque l’oto-rhino-laryngologiste diagnostique et traite les maladies des structures situées dans la tête et le cou, à l’exclusion de l’organe de la vision, il est nécessaire de consulter ce spécialiste lorsque vous présentez les problèmes de santé suivants :

  • Infections de la gorge récurrentes ;
  • Enrouement d’étiologie incertaine durant plus de 4 semaines ;
  • Difficulté à avaler ;
  • Problème de cloison nasale ;
  • Saignements de nez, particulièrement fréquents et abondants ;
  • Essoufflement et autres difficultés respiratoires ;
  • Douleur et fuite de l’oreille ;
  • Écoulement nasal inhabituel ;
  • Modifications du goût et de l’odorat ;
  • Maux de tête récurrents dans la zone frontale, associés à un écoulement nasal purulent et à une obstruction nasale ;
  • Modifications inquiétantes de la muqueuse nasale et de la gorge qui persistent pendant plus de 2 semaines ;
  • Infections récurrentes et chroniques des voies respiratoires supérieures (nez qui coule, maux de gorge, enrouement, problèmes respiratoires) ;
  • Troubles du sommeil (réveil, difficulté à s’endormir, ronflements) ;
  • Acouphènes, douleur à l’oreille et sensation de blocage, déficience auditive et détérioration ;
  • Tumeurs autour de la tête et du cou. 

De plus, toute bosse sur le cou ou le visage doit être évaluée par ce docteur de l’oreille et craniofacial.

Pour consulter un oto-rhino-laryngologiste dans le cadre d’une visite remboursée par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Pour cela, vous devez disposer d’une ordonnance ou d’une lettre de recommandation délivrée par votre médecin généraliste.

Examen ORL, à quoi s’attendre ?

A quoi ressemble une visite chez ce médecin de l’oreille ? Comment se déroule un examen ? La clé de l’entretien s’articule sur la collecte de toutes les données pertinentes et pouvant aider au diagnostic.

Le spécialiste va vous questionner afin d’obtenir toutes les informations sur les symptômes, leur intensité et leur fréquence, ainsi que les circonstances dans lesquelles ils apparaissent ou s’atténuent. Ces renseignements sont particulièrement importants. Pour cela, il est essentiel de réunir  tous les documents liés à l’affection consultée ainsi que tous les résultats de tests (préalables) et d’indiquer tous vos antécédents médicaux.

Ensuite, le médecin va procéder à un examen physique. Il examine les structures ORL afin d’évaluer votre état de santé. Pour y parvenir, il est possible qu’il utilise divers outils ORL comme : un otoscope, endoscope, bronchoscope et microscope, ainsi que des spéculums et des miroirs.

Certains médecins disposent de fibroscopes, qui permettent également de visualiser les structures laryngologiques avec la possibilité d’explorer certaines lésions sur le moniteur. En fonction du problème signalé, sous votre accord, le médecin peut effectuer :

  • Des tests d’équilibre et d’audition ;
  • Des tests gustatifs et olfactifs ;

Mais aussi :

  • Une  laryngoscopie, c’est-à-dire endoscopie de la gorge et des structures laryngées ;
  • Une rhinoscopie, c’est-à-dire l’endoscopie des fosses nasales ;
  • L’otoscopie, c’est-à-dire l’examen de l’oreille externe et du tympan.

Rappelons que l’examen en cabinet d’oto-rhino-laryngologie est indolore et peut révéler de nombreuses maladies.

Habituellement, cela suffit pour trouver la cause du problème et commencer un traitement adapté à votre pathologie. Cependant, parfois, cela ne suffit pas. Dans ce cas, le médecin oriente le patient vers des tests plus détaillés, tels que, par exemple, une radiographie, une imagerie par résonance magnétique ou une tomodensitométrie. 

Parfois, un traitement chirurgical est nécessaire, comme une endoscopie ou une ponction des sinus.