Cultiver son jardin

Comment choisir son type de jardin ? Potager hors sol, suspendu ou vertical ?

Faire un potager sans gazon, c’est possible : Il existe de nombreux styles de jardin différents lorsque vous envisagez la construction de votre propre jardin, potager hors sol, suspendu ou vertical ou même permaculture ?

Le choix doit être basé principalement sur l’espace dont vous disposez, vos besoins et le type de légumes que vous souhaitez cultiver.

Pour vous aider à choisir et y voir plus clair dans toutes les propositions modernes de potager domestiques, nous avons choisi de vous lister les avantages et les inconvénients pour chacun d’entre eux.

En espérant que cela vous aide à prendre la bonne décision ! 

À quoi voulez-vous que votre potager hors sol ressemble ?

Avant de vous lancer, il y a quelques points à considérer :

1. La surface disponible au jardin

De combien d’espace disposez-vous pour installer un potager hors sol ?

Si vous vivez dans une maison avec jardin, tous les types de potager hors et même en terre s’offrent à vous. En revanche, si vous vivez dans un appartement, vous pouvez essayer le jardinage hors sol en fabriquant un superbe potager suspendu ou vertical.

Ensuite, peu importe l’espace dont vous disposez; l’idée est d’en tirer le meilleur parti et tant qu’il y a de la terre, de l’eau, du soleil et quelques outils spécifiques, cela signifie que vous pouvez jardiner.

Il est tout de même recommandé d’élaborer un plan potager pour savoir comment organiser son jardin.

2. Le temps à y consacrer

Combien de temps souhaitez-vous passer à entretenir votre futur potager ? Si vous n’êtes pas sûr de vous, dans tous les cas commencez toujours par un petit jardin, puis agrandissez-le si nécessaire. 

La gestion du temps est importante car le jardinage vous oblige à le faire. Toutefois, vous allez le voir dans la suite de cet article, certains potagers hors sol peuvent s’autoréguler sans avoir besoin de la présence humaine.

En plus d’être utile, voulez-vous ajouter des fleurs dans votre futur potager ? L’attractivité et l’esthétisme est un attribut de la satisfaction que vous aurez en tant que jardinier.

3. Les compétences physiques

Êtes-vous agile ? Pouvez-vous vous agenouiller dans le jardin ? Ou avez-vous besoin d’un jardin plus facilement accessible, comme un jardin vertical ou un potager surélevé pour éviter les maux de dos et les problèmes de genoux ? 

En plus du temps que vous aurez à y consacrer, pensez à votre condition physique ! Rien ne doit être laissé au hasard pour vous motiver à cultiver votre propre petit jardin potager

Les différents type de jardin hors sol

Guide des agréments possibles pour construire et élaborer un superbe potager hors sol.

1. Potager hors sol au jardin

Le potager hors sol de ce type est le plus classique qui puisse exister. Il s’agit d’une forme de jardinage qui se rapproche le plus du potager traditionnel dans le sol sauf qu’ici; des lits de terre sont créés au-dessus du niveau du sol. Les plates bandes peuvent avoir des formes variées et doivent être délimitées par des bordures en bois, en pierre ou en béton.

La variante la plus optimale pour ce format de potager hors sol est de le réaliser sur une terre mixte et non défavorable (boueux); mais la profondeur du sol fertile de 60 cm doit être prise en compte.

Les plantes à cultiver peuvent être diverses et seront encore une fois plus proches que dans un jardin en terre profonde. Seule importance majeure, l’emplacement du potager hors sol doit être semi exposé pour que les plantes atteignent une belle maturité. Ainsi, elles vont se créer un microclimat dans lequel la croissance des mauvaises herbes est supprimée et l’humidité est conservée.

potager hors sol type de jardin

Comment remplir un potager surélevé ?

Les lits de terre ne nécessitent pas un investissement colossal ni des compétences d’ingénieur. En raison de leur hauteur, les plantes sont plus exposées au monde extérieur et plus vulnérables. Il s’agit simplement de les protéger avec des haies naturelles, des parements ou des bordures en bois.

Autre astuce naturelle et parfaite pour nourrit un permapotager : Le paillage à partir de feuilles mortes. riche en nutriments, ce paillis végétal développement la vie souterraine (vers de terre, escargots, limaces, abeille de sol…) et aident au drainage de l’azote.

Avantages 

  • Le jardin surélevé reste la méthode jardin hors sol la plus abordable tout en étant idéale pour les jardiniers et les plantes ;
  • Le jardinier ne marche pas sur un sol planté; il n’est donc pas compacté et les racines poussent plus facilement ;
  • Moins de mauvaises herbes percent à travers les plates bandes que dans un jardin traditionnel en pleine terre ;
  • Il est moins creux qu’un jardin classique (dans le sol) et est plus accessible ;
  • Aspect plus “rangé” du jardin.

Inconvénients

  • Les plantes sont plus exposées ;
  • La forme physique et l’agilité sont absolument nécessaires pour des activités spécifiques : désherber en rase-mottes, repiquer, transporter les lopins de terre etc.
  • Le sol peut être dispersé lors des pluies torrentielles ;
  • Son entretien ne doit pas être identique au jardinage conventionnel (directement dans le sol).

2. Jardin vertical

Vous pouvez avoir un jardin très productif, même si vous n’avez pas de terrain. Les jardins verticaux sont parfaits pour les appartements disposant d’une micro terrasse ou d’un balcon. 

Un potager vertical pourrait être décrit comme étant “Un ensemble de nombreux pots et jardinières disposés de manière à prendre le moins de place possible à l’extérieur d’une habitation.

En effet, ce type de potager est basé exclusivement sur des cultures en pot, des jardinières et d’autres petits conteneurs.  Un potager vertical peut conduire à d’excellents résultats de culture et ce, dès la première année.

On inclut également ici les murs végétaux créés par la disposition verticale des conteneurs.

potager vertical type de jardin hors sol

Comment remplir un jardin vertical ?

Un potager vertical peut être un excellent point de départ pour les jardiniers amateurs. Il s’agit simplement de veiller à bien fixer les parois des conteneurs au murs et de les remplir suffisamment avec un substrat drainé pour éviter les mauvais écoulements de l’eau.

Les plantes aromatiques peuvent constituer un petit potager indépendant pour ne pas être étouffées part des plants grimpants comme les tomates ou les haricots. Les radis demanderont également des bacs organiques autonomes pour grossir sans difficulté.

Avantages

  • Il ne nécessite pas beaucoup d’espace, il en fait même gagner ;
  • Possibilité de créer ce type de potager hors sol n’importe où ;
  • Il peut être conçu à faibles coûts si vous réutilisez différents conteneurs : palettes, caisses en bois, gouttières etc.
  • Vous pouvez facilement déplacer les plantes; et si vous déménagez, vous l’emporterez sans mal.

Inconvénients

  • Le sol sèche rapidement ;
  • Les éléments nutritifs du sol doivent être enrichis périodiquement ;
  • Les plantes sont plus sensibles à la chaleur ;
  • Il ne convient pas aux grandes plantes, à des tubercules profondes ou aux plantes vivaces telles que le maïs, les asperges, les artichauts, les pommes de terre… 

3. Potager suspendu

Les potagers suspendus sont assimilés à des pots qui contiennent des fleurs. Mais en réalité, ce petit jardin peut également accueillir de nombreuses plantes pour y faire grandir des légumes et des fruits de toutes sortes.

Dans un potager suspendu, on crée des murs vivants utiles pour décorer un balcon ou un petit jardin et y faire pousser des légumes, des herbes aromatiques et plus encore… Dans ces installations où chaque centimètre compte, cela vaut la peine de se concentrer sur l’essentiel. 

Les pots peuvent reposer sur tous types de supports comme des filets en macramé, des escabeaux, une étagère, une balustrade…

Une fois bien organisé; le potager suspendu ne nécessite pas de maintenance particulière et les investissements initiaux sont minimes. Il est important que le substrat choisi soit de bonne qualité et efficacement drainé pour un développement optimal des plantes.

potager suspendu style de jardin pour petit espace

Comment remplir un potager suspendu ?

Les contenants de votre potager suspendu devront être lourds pour faire face au vent. Veillez à bien remplir les pots de votre potager suspendu pour appuyer vos plantations, nourrir les racines et conserver un sol humide qui donneront de belles plantes. 

Astuce : Vous pouvez percer les fonds des pots pour y laisser passer les écoulements d’arrosage et y placer une grosse pierre ou un galet lourd qui confortera la solidité de votre potager suspendu.

Avantages 

  • Le jardin suspendu est la méthode la plus simple de jardiner car tout est maîtrisé. 
  • Les plantes poussent très bien dans ces systèmes.
  • Le sol peut être amélioré avec le temps.
  • Peu coûteux et accessible à tous publics ;
  • Le grand avantage du jardin vertical c’est que les pots peuvent être facilement déplacés à l’intérieur en hiver.

Inconvénients 

  • Les éléments nutritifs du sol doivent être enrichis périodiquement ;
  • La surface des pots peut sécher rapidement ;
  • Les plantes sont plus sensibles à la chaleur ;
  • Le rempotage peut être contraignant en fonction de la densité que prennent les plantes.

4. Potager en permaculture

C’est un type de jardin surélevé, construit à la surface du sol existant à partir de plusieurs couches de matière organique. Le potager en permaculture peut avoir le nom de lasagne en rapport aux diverses couches. En outre, les matériaux peuvent varier, mais comprennent généralement du carton, du fumier, de la paille, des déchets verts et du compost. Ce type de jardin est idéal si le sol n’est pas adapté au jardinage.

Ils ont de nombreux avantages : ils prolongent la saison de croissance, ils peuvent réduire les mauvaises herbes. Et s’ils sont conçus et plantés correctement, ils sont très productifs.

permaculture potager hors sol type de jardin écologique

Comment remplir un potager en permaculture ?

Le potager en permaculture est bâti en couche (comme un sandwich) est en fait une couche de terre élevée au-dessus du sol d’origine.

  1. Délimiter une place pour la future installation ;
  2. Nettoyer le carré potager des déchets et des pierres encombrantes ;
  3. Couvrir la première surface avec carton (recyclable sans impression) ;
  4. Répandre le substrat préparé (fumier, compost…) ;
  5. Cultiver les graines de vos plantes et insérer les semis au permapotager.

Avantages

  • Les conditions du permapotager sont les meilleures pour tous (plantes, environnement et jardinier) ;
  • Il améliore le sol existant sans le perturber ;
  • Moins de travail, plus de temps, le dos, les mains ne sont pas surexploités ;
  • Les mauvaises herbes sont très limitées voires absentes ;
  • Il permet de réduire les coûts si vous avez accès à des déchets verts ou à d’autres matières organiques.

Inconvénients

  • Apparence désordonnée et négligée ;
  • Le sol peut être dispersé lors des pluies torrentielles ;
  • Son entretien ne doit pas être identique au jardinage conventionnel (directement dans le sol).

 5. Potager hors sol en gabion

Ce type de potager hors sol est une option pour aménager n’importe quel jardin ou pour prolonger une plate bande.

Qu’est-ce qu’un gabion ? Un gabion (de l’italien gabbione signifiant « grosse cage ») est en génie civil un casier qui renferme généralement des pierres mais qui peut être détourné en potager pour prolonger un mur dans le jardin.

Ces sortes de grands conteneurs peuvent être grillagés et creux (les plus courants); mais ils peuvent également être parfaitement adaptés à un jardin romantique avec du bois, du teck ou de l’osier.  

De plus, ces grands conteneurs peuvent contenir un réservoir d’eau dans le fond pour alimenter les plantes en auto suffisance. L’eau est attirée vers le sol par osmose. Le gabion fonctionne sur le principe de n’importe quel pot de plantes qui est arrosé en mettant de l’eau dans une lucarne annexe.

potager hors sol jardinières XXL en bois

Comment remplir un potager surélevé ?

Ces jardinières XXL peuvent être facilement fabriquées à partir de matériaux bruts ou être achetées en kits déjà personnalisés. Enfin, pour protéger les parois, ne manquez pas de bâcher les intérieurs et de fournir un substrat drainant d’une hauteur minimale de 5 centimètres. En effet, si vous optez pour ce type de jardin surélevé, le système d’irrigation doit être votre principale préoccupation.

Avantages 

  • Les plantes y poussent très bien ;
  • Elles ont rarement besoin d’être arrosées ;
  • Le réservoir d’eau permet de réguler la température entre les plantes et le sol ;
  • Ce type de potager hors sol ne nécessite pas de gros investissements si vous fabriquez votre conteneur vous-même.

Inconvénients

  • Nécessite des compétences techniques pour la construction ou un temps d’élaboration important si c’est un kit en bois préfabriqué ;
  • Un plus grand investissement dans les outils, les matériaux et le sol.
  • Selon l’endroit où vous allez le placer, les plantes peuvent être plus exposées.